Henrietta Lacks, du cancer à l’immortalité

Il y a en sciences des destins peu banals. Peu connue du grand public, Henrietta Lacks en est un bon exemple. A elle seule, elle aura, sans le savoir, aidé des générations de scientifiques. Improbable destin pour cette jeune femme au foyer morte à 31 ans d’un cancer.

»