Le zombie et le scientifique

Les zombies ont toujours fasciné les scientifiques. En 1988, un article, publié dans le magazine Science, et intitulé « Voodoo Science » raconte l’histoire d’un botaniste d’Harvard, Wade Davis, et de son « chef », Nathan Kline. Ce dernier demanda à Davis d’aller en Haïti afin de percer le mystère de la poudre de zombie. Kline était en effet persuadé que les morts-vivants existaient, notamment après avoir rencontré Clairvius Narcisse, un haïtien se disant ancien « esclave zombie » pendant plus de 18 ans.

»